Nola Viruanelya

Qui suis-je ? On se le demande. Quand je dis on, c’est mon entourage en général je crois…

Nous dirons que je suis une chieuse invétérée qui aime embêter son monde avant de s’amuser à se prendre pour un chat sur l’un des forums que je côtoie.

Ah pardon ! je m’égare là (ou pas…). Non en vrai que dire de moi. L’écriture s’est immiscée dans ma vie à mon entrée au collègue. Autant dire que ça date, mes 30 ans sont plus qu’arrivées vite…

Si à l’époque, ne serais-ce qu’une personne m’avait dit que j’écrirai plus tard, personnellement je ne l’aurais pas cru. Mes professeurs non plus … Eh oui ! mes notes de dictées était, comment dire, catastrophique. Les -22 étaient même monnaies courante. Tout le monde était désespéré. Heureusement, j’ai rencontré un professeur de français génial. tandis que je dormais durant ses cours, il a passé du temps à m’expliquer les choses et m’a motivée à coucher sur papier ce que mon cerveau balançait comme idée.

Mes débuts étaient plus que chaotique, vous vous en doutez. J’ai quand même gardé quelques-unes de mes idées pour tenter de les réécrire à la moderne (et sans fautes!).

Au début, mes textes étaient principalement des fanfics. Un jour l’idée d’un roman a germé. Au commencement, il y avait un tome. Puis un deuxième s’est profilé à l’horizon. Aujourd’hui, dans ma tête, quatre tomes ont germés. C’est resté en stand-by un moment, jusqu’au jour, où, j’ai découvert le Nanowrimo. Si vous ne connaissez pas, c’est très simple : écrire 50 000 mots en 30 jours ; soit l’équivalent d’une grande nouvelle ou d’un petit roman. Ce challenge est là pour nous faire écrire un premier jet. Bien entendu après il nous faut retravailler nos texte mais au moins l’histoire est posée.

Du coup me voila avec 4 romans en cours, des petits textes complètements ridicules et quelques nouvelles en préparation.

L’écriture, comme le rabâche tout le temps, est un loisir. S’inspirer de la vie quotidienne. Voir en chaque désagrément le positif de l’histoire. Et tout transformer pour écrire des petits textes tournant en ridicule nos mésaventures car rire même de nos malheurs, nous aide à avancer.

Tous les textes publiés sur ce blog sont soumis au droit d’auteur, je vous remercie de respecter mon travail et ceux de mes amis

Vous pouvez me retrouver sur mon compte Facebook Nola Viruanelya ou également sur mon Pearltrees.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ou bien à utiliser le formulaire de contact.

Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s